Accueil » divers » A l’occasion de #MoisSansabac, le point sur la prise en charge des TSN

A l’occasion de #MoisSansabac, le point sur la prise en charge des TSN

A l’occasion de Moi(s) sans Tabac, le point sur la prise en charge des TSN

Une nouvelle étape a été franchie dans le soutien au sevrage tabagique en passant du forfait d’aide au sevrage tabagique à une prise en charge de droit commun des traitements nicotiniques de substitution (TSN). Depuis avril 2018, de nombreuses spécialités de TSN ont été inscrites sur la liste des médicaments remboursables et sont remboursés à 65 % par l’AMO (liste consultable sur ameli.fr). Par conséquent, le forfait de 150 euros par an et par assuré disparait au 1er janvier 2019 : seuls les TSN inscrits au remboursement seront remboursables à partir de cette date. Cette mesure permet de développer l’accessibilité aux traitements d’aide au sevrage tabagique pour l’ensemble des fumeurs intentionnistes et, en particulier, les plus défavorisés. En effet, la prise en charge de droit commun est mieux connue des professionnels de santé et des patients, elle permet de supprimer l’avance de frais systématique requise dans le cadre du forfait, tout en autorisant une durée de traitement plus longue adaptée à la dépendance grâce à la disparition de la règle de seuil annuel. D’ores et déjà, on observe les effets de cette mesure, avec une forte montée en charge depuis le mois de juin des remboursements de TSN à 65 % et une diminution depuis juillet du recours au forfait. Au total, le recours mensuel à un remboursement de TSN quel qu’il soit, a augmenté de 75 % entre janvier et septembre, avec près de 90 000 bénéficiaires d’un remboursement en septembre 2018 contre 50 000 en janvier : il s’agit d’un niveau de recours encore jamais observé qui montre l’amélioration réelle de l’accessibilité à ces traitements permise grâce à cette mesure.

Une grande avancée

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*