25 avril 2018
Accueil » Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

HAUTS-DE-FRANCE ADDICTIONS est une association qui fédère des structures et leurs acteurs travaillant dans le champ de la tabacologie et de l’alcoologie dans le cadre des conduites addictives en région Hauts-de-France.

L’association HAUTS-DE-FRANCE ADDICTIONS est l’évolution nominative d’Eclat-Graa, en janvier 2018. Eclat-Graa provenait de la fusion des structures ECLAT – Espace de Concertation et de Liaison Addictions Tabagisme – GRAA – Groupement Régional d’Alcoologie et d’Addictologie. Ces dernières ont été créée sous l’impulsion d’acteurs, venus d’horizons différents, engagés face aux addictions, qui souhaitaient se rencontrer, coordonner leurs activités et collaborer à des projets communs, dans le respect de leur indépendance et de leurs missions.

L’association a pour objet :
De favoriser les informations et les recherches concernant les conduites addictives avec ou sans produit ;
D’aider la population, dans le cadre d’une approche globale des addictions, à privilégier sa santé ;
D’organiser la concertation entre les différents acteurs de santé et de développer leurs compétences en matière d’addictologie, et notamment liés au tabac et  l’alcool.

Les moyens d’action :
– Participer à des manifestations, des débats ou les organiser : Assises, colloques, conférences, publications etc… locales, régionales, nationales ou internationales ;
Organiser des rencontres avec des professionnels de santé du travail social et des bénévoles associatifs, permettant de mener ou d’encourager toutes les actions de prévention appropriées ;
Créer un réseau de correspondants locaux d’intervention ;
Créer des groupes de travail spécialisés qui participent à la mise en œuvre de la politique générale de l’association ;
Développer les compétences des acteurs de santé et médico-sociaux par des propositions de sessions de formation dans le cadre d’organismes de formations spécialisés ;
– Assurer toute mission de conseil et d’aide à la décision auprès des instances politiques, économiques, sociales et sanitaires intervenant dans la région ;
Favoriser une culture commune autour des différentes addictions ;
– Être à l’interface des politiques régionales de santé publique.